160825_Transalpine-Run_Header_Artikel_Thomas-Wagner_Equipment57bec6743af09

À propos de l’équipement le plus important : les pieds

Auteur: Thomas Wagner

Pourquoi des pieds pédicurés et le choix des bonnes chaussettes sont si importants

Les pieds sont sans aucun doute l'instrument le plus important pour aller d'un point A à un point B très éloigné.
Les chaussures protègent des influences extérieures, tout au moins devraient-elles le faire !

Pourtant, on oublie souvent la couche intermédiaire que représentent les chaussettes. Aussi logique et simple que cela puisse paraître, trouver la juste combinaison entre des pieds soignés, les bonnes chaussettes et les bonnes chaussures relève du parcours du combattant. 

 

Pieds soignés 

Il est bon d'avoir un peu de callosités, mais pas trop, pour éviter la formation d'ampoules au point de transition avec la peau normale, ces ampoules pouvant créer des problèmes sous la couche de cal. Je recommande d'éliminer régulièrement les callosités de manière mécanique ou à l'aide de crèmes spéciales.

160825_Transalpine-Run_Thomas-Wagner_Equipment_Gepflegte-Fu-sse57bec6913ec45

 

Les bonnes chaussettes

Fines ou épaisses, laine mérinos ou coton, chaussettes à orteils, basses ou hautes : autant de questions à se poser lorsqu'on choisit les bonnes chaussettes. À moins de courir sans chaussettes, ce que personnellement je ne fais que sur des distances inférieures à 50 km.

160825_Transalpine-Run_Thomas-Wagner_Equipment_die-richtige-Socke57bec68ccd7fa

À mon avis, les chaussettes en laine mérinos permettent de bien évacuer la transpiration tout en offrant un climat sain. Ceci varie en fonction de l'épaisseur de la chaussette et doit être testé à plusieurs reprises pendant l'entraînement.
Les chaussettes à orteils empêchent le frottement entre les orteils, mais il ne faut pas oublier qu'elles peuvent laisser peu de place dans des chaussures étroites et que les orteils sont alors comprimés. À tester absolument, car avec certaines chaussures, les chaussettes à orteils sont super et avec d'autres, elles compriment trop le pied. Il est également recommandé d'examiner de près les coutures des chaussettes, car à la longue, quand la chaussette s'use, une couture qui jusque-là n'avait pas posé de problème peut commencer à en causer. Normalement, de nos jours, les chaussettes sont de si bonne qualité que les coutures ne posent plus aucun problème.
En tous cas, il ne faut pas oublier qu'un ultra-trail ou une course à étapes comme le Transalpine Run exige normalement plus d'une paire de chaussures et donc plus d'une paire de chaussettes. 

 

Les bons soins pédicures

Il est conseillé de bien contrôler les callosités pendant les journées de course, et de les limer ou au moins d'appliquer une crème afin d'éviter la formation d'ampoules. Si une ampoule se forme, je la perce le soir afin d'en évacuer le liquide. Après la course, il faut aussitôt enlever les chaussures et les chaussettes pour contrôler l'état des pieds.
Cela permet à la peau de sécher immédiatement s'il pleuvait ou si on a beaucoup transpiré.

En prévision du lendemain, j'applique alors un pansement spécial ampoules que je n'enlève que lorsque la course est terminée ou qu'il se détache de lui-même.

Si les chaussures sont mouillées ou boueuses après la course, il faut prévoir suffisamment de temps pour le séchage. Les séchoirs à chaussures portables permettent d'accélérer le processus, sinon il faut prendre une nouvelle paire de chaussures (et de chaussettes !) pour le lendemain.

160825_Transalpine-Run_Thomas-Wagner_Equipment_die-richtige-Pediku-re57bec686351c3


Ma stratégie

Pour ma part, je procède de la manière suivante pour une course :
j'élimine les callosités de manière mécanique et j'applique une crème pour les pieds régulièrement avec les courses, pendant la course, j'utilise un peu de gel anti-ampoules, des chaussettes en laine mérinos pas trop épaisses et assez hautes, et des chaussures de course à la bonne pointure. Ne pas oublier deux voire trois paires de rechange !

 

Thomas Wagner

L’Autrichien Thomas Wagner a commencé en 2005 sa carrière de coureur professionnel. Ses succès témoignent de sa passion pour le trail. 32 ultra-trail runs terminés avec succès dont 5 en tant que premier et 15 dans les dix premiers. Dernièrement il a gagné par exemple les „100 Miles of Istria“ en Croatie ainsi que le „« Azores Columbus Ultra-Trail » au Portugal.

160825_Transalpine-Run_Thomas-Wagner_Erna-hrung_Equipment_Verfasser57bed27bb5f23

https://www.powerbar.eu/fr_FR/athletes/thomas-wagner