TTP_Marcel_fr

En touriste à vélo grâce à un milk shake

Dans le sport, il est essentiel de rester « cool ». Par des chaleurs extrêmes, choisir la bonne alimentation a une grande influence sur les résultats d'une compétition. Marcel Wüst, ancien coureur cycliste professionnel, a appris dès les premières années de sa carrière que se rafraîchir n'est pas forcément toujours cool.

« Lors du Herald Sun Tour en Australie, il y avait une course contre la montre au programme. Il fallait couvrir environ 40 kilomètres d'Apollo Bay jusqu'à Lorne J'avais déjà remporté deux étapes et en tant que sprinter, j'avais de toute façon peu d'ambitions pour le classement final. Pour moi, il était clair que je pouvais attaquer cette journée de manière décontractée. Déjà avant le départ, le soleil tapait très fort et il faisait extrêmement chaud. Je voulais donc absolument me rafraîchir de l'intérieur. Quoi de mieux qu'un Thickshake bien glacé, c'est-à-dire un milk shake avec la consistance d'une crème glacée ? Comme il faisait incroyablement chaud, il me fallait une portion L, ce qui chez les Australiens peut facilement représenter 750 ml. Naïf comme je l'étais à 24 ans, je pensais que la bibine au goût vanille-caramel-banane serait idéale juste 15 minutes avant la course. La sensation de froid au niveau de la tête m’a tout de suite montré que ce n'était peut-être pas une aussi bonne idée que ça. Après avoir eu du mal à ingurgiter le milk shake, il m'est revenu pendant toute la durée de la course.
Cela m'a donc beaucoup ralenti et je suis arrivé dans les derniers. Si je n'ai pas terminé dernier, c'est uniquement parce qu'un coureur a crevé deux fois pendant la course. La vue sur les époustouflants paysages australiens était peut-être cool, mais elle ne m'a pas consolé beaucoup sur les 40 kilomètres de lutte.
Ce jour-là, toute la performance a consisté à réussir à avaler tout le milk shake et surtout à le garder malgré la résistance de mon estomac.
Je n’ai plus jamais bu ce genre de chose avant une course. La vue n'était pas si belle que ça au final.